AUJOURD'HUI
VOST
MJÓLK, La guerre du lait...
20h45
+ infos
MJÓLK, La guerre du lait (vo)
X
Version : VOST
Film islandais de Grímur Hákonarson avec Arndís Hrönn Egilsdóttir,Þorsteinn Bachmann, Þorsteinn Gunnar
Durée : 1h30

Synopsis :
Inga et son mari possèdent une exploitation laitière dans un petit village près de Reykjavik. Mais à la mort de ce dernier, Inga reprend seule les rênes de l’entreprise familiale. Très vite elle découvre le monopole abusif que la coopérative impose aux agriculteurs locaux. Elle va alors entrer en guerre contre ce système mafieux pour imposer l’indépendance de sa communauté !

Critiques :
Après Béliers, le réalisateur Grímur Hákonarson montre une nouvelle fois des gens vivant dans des zones isolées, dont la vie tourne autour de leur ferme ou de leurs animaux. "Dans Mjolk, je montre la réalité politique d'une région très spécifique à travers le portrait d’une femme, Inga, qui a perdu son mari et, tout en traversant toutes les étapes du deuil, décide de se battre contre une coopérative corrompue qui l’exploite elle et sa communauté. Dans le nord-ouest de l'Islande, il y a une zone appelée Skagafjörður où existe encore la seule coopérative du pays. Au début du 19ème siècle, de nombreuses ont été créées, mais elles ont fait faillite dans les années 90. Sauf celle-ci, qui a réussi à survivre, et qui possède à peu près tout : même le seul journal local ! Cette configuration fait un peu écho à toutes ces sociétés fermées, comme l'Union soviétique par exemple, qui a une emprise sur tous, comme une énorme pieuvre. En même temps, je pense que mon film parle de l’Islande en général. Nous sommes petits, nous avons donc tendance à être très monopolistiques. Il y a peu de gens aux commandes, le reste est exploité."
Selon le cinéaste Grímur Hákonarson, Inga devient un peu l’équivalent islandais du personnage de Frances McDormand dans Three Billboards. "Compte tenu de son origine, il est logique que cela lui prenne beaucoup de temps pour convaincre les autres de se tenir à ses côtés. Ils ont été opprimés pendant si longtemps. Tout le monde a peur de cette coopérative, d’autant qu’ils en dépendent tous à bien des égards. Inga commence son combat sur Facebook, ce qui est très important en Islande - je pense que 90% de la population l'utilise. Surtout à la campagne, où les gens vivent isolés. Mais Inga est consciente que pour mettre en oeuvre un réel changement, il faut aller plus loin et se confronter physiquement aux gens. Ce serait par ailleurs particulièrement ennuyeux si l'action était réduite à des publications sur Facebook."

mentions légales
© Toile d'Essai

Ce site vous permet d'accèder à toutes les informations nécessaires pour connaître le tarif, les horaires du jour ainsi que la programmation ds jours suivants. Vous y trouverez également un plan d'accès sur la page INFOS PRATIQUES.