XX
X


Le temps qu'il fait
X


Stan & Olliec (vo) (VOST)
X


Film britannique de Jon S. Baird avec Steve Coogan, John C. Reilly, Nina Arianda
Durée :


Synopsis :
1953. Laurel et Hardy, le plus grand duo comique de tous les temps, se lancent dans une tournée à travers l’Angleterre.
Désormais vieillissants et oubliés des plus jeunes, ils peinent à faire salle comble. Mais leurs capacités à se faire rire mutuellement et à se réinventer vont leur permettre de reconquérir le public, et renouer avec le succès.
Même si le spectre du passé et de nouvelles épreuves ébranlent la solidité de leur duo, cette tournée est l’occasion unique de réaliser à quel point, humainement, ils comptent l’un pour l’autre…


Critiques :
Le film se concentrera sur la tournée britannique de 1953 de Laurel et Hardy, alors que leur popularité est en train de décliner. Si sur scène leur succès diminue, les deux acolytes devront aussi affronter leurs soucis personnels.

Emouvante et emplie d’une grande sincérité, cette dernière nous laisse entrevoir un biopic gorgé d’un charme fou, qui ne compte pas copier vulgairement l’histoire de Laurel et Hardy mais plutôt montrer la face cachée de ce duo iconique.
Ce sont les acteurs Steve Coogan (Philomena) et John C. Reilly (Les Frères Sisters) qui ont la lourde tâche, aidés par d'impressionnants postiches et prothèses, d'incarner Stan Laurel et Oliver Hardy.

Le réalisateur Jon S. Baird (Ordure!) a sciemment fait le choix de donner à son film les prénoms du tandem, moins reconnaissables, plutôt que leurs noms de famille et noms de scène. Pour mieux dévoiler les créateurs derrière les vedettes au gré des auberges miteuses et des petits théâtres vides qui les accueillent. Sans oublier les tensions entre leurs épouses respectives. Le film suggère que, si le duo était inséparable à l'écran, leurs liens étaient plutôt professionnels par ailleurs. Cette tournée va tout changer et enfin les rapprocher.

Cette vision a reçu l'approbation des descendants des comiques. L'arrière-arrière petite-fille de Stan Laurel a apprécié que son aïeul soit montré comme un artiste complet. Un comédien jouant un petit bonhomme bien gaffeur, certes. Mais surtout un réalisateur et un auteur. Et d'espérer que la jeune génération s'approprie leur œuvre et leur humour «universel et intemporel».

Le Jeune Ahmed
X


Film belgede Luc Dardenne, Jean-Pierre Dardenne avec Idir Ben Addi, Olivier Bonnaud, Myriem Akheddiou
Durée : 1h24
Prix de Mise en scène au Festival de Cannes 2019


Synopsis :
En Belgique, aujourd’hui, le destin du Jeune Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie.


Critiques :
Le duo filme au plus près les visages et les corps dans des cadres étroits pour mieux coller aux personnages. Leur caméra mouvante suit en plans-séquences, comme happée, les mouvements de cette force obscure du mal.
La Croix

Cette empathie éprouvée à l’égard du personnage d’Ahmed, on la doit bien sûr au talent des frères Dardenne à trouver puis à faire travailler des débutants, tout en leur demandant ce qu’on exige des grands acteurs. Idir Ben Addi en est la démonstration dont la présence, dense, compacte, accapare tout le film.
Le Monde

Lourdes
X


Documentaire français de Thierry Demaizière, Alban Teurlai
Durée 1h31


Synopsis :
Le rocher de la grotte de Lourdes est caressé par des dizaines de millions de personnes qui y ont laissé l’empreinte de leurs rêves, leurs attentes, leurs espoirs et leurs peines. A Lourdes convergent toutes les fragilités, toutes les pauvretés. Le sanctuaire est un refuge pour les pèlerins qui se mettent à nu, au propre – dans les piscines où ils se plongent dévêtus – comme au figuré – dans ce rapport direct, presque charnel à la Vierge.


Critiques :
Des gestes maladroits de jeunes hospitaliers aux farandoles joyeuses qui rassemblent bénévoles et malades, de la descente dans les piscines aux liturgies et processions, Lourdes offre une succession d’instantanés de vie et de foi, aussi spontanés que profonds.
La Croix

L’enquête, passionnante et bouleversante, alterne les confessions courageuses, dignes et pudiques de ces individus de toutes catégories sociales avec des vues impressionnistes des différents lieux de culte et un commentaire sur le monde qui remet les choses à leur place.
Le journal du dimanche

S’en dégage un grand respect qui rend l’ensemble impressionnant d’autant que les auteurs savent capter la photogénie d’un lieu ou d’une procession, ce qui fait de ce documentaire un vrai film de cinéma.
Positif


Sybil
X


Film français de Justine Triet avec Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos, Gaspard Ulliel
Durée: 1h40
Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2019


Synopsis :
Sibyl est une romancière reconvertie en psychanalyste. Rattrapée par le désir d'écrire, elle décide de quitter la plupart de ses patients. Alors qu'elle cherche l'inspiration, Margot, une jeune actrice en détresse, la supplie de la recevoir. En plein tournage, elle est enceinte de l'acteur principal… qui est en couple avec la réalisatrice du film. Tandis qu'elle lui expose son dilemme passionnel, Sibyl, fascinée, l’enregistre secrètement. La parole de sa patiente nourrit son roman et la replonge dans le tourbillon de son passé. Quand Margot implore Sibyl de la rejoindre à Stromboli pour la fin du tournage, tout s'accélère à une allure vertigineuse…


Critiques :
Maîtrisant tous les registres, Virginie Efira est extraordinaire.
Les Inrockuptibles

Le film n’est pas très long – cent minutes – et pourtant Justine Triet trouve le temps de faire bondir son héroïne dans le temps et dans l’espace, assemblant ces fragments en un édifice aussi complexe qu’un labyrinthe et pourtant presque familier – la représentation cinématographique d’un esprit féminin voué à la fiction.
Le Monde

Douleur et gloire (vf) (VF)
X


Film espagnol de Pedro Almodóvar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz
Durée : 1h52
Prix d'interprétation masculine Antonio Banderas au Festival de Cannes 2019


Synopsis :
Une série de retrouvailles après plusieurs décennies, certaines en chair et en os, d’autres par le souvenir, dans la vie d’un réalisateur en souffrance. Premières amours, les suivantes, la mère, la mort, des acteurs avec qui il a travaillé, les années 60, les années 80 et le présent. L’impossibilité de séparer création et vie privée. Et le vide, l’insondable vide face à l’incapacité de continuer à tourner.


Critiques :
Ce film passionnant, l’un des meilleurs Almodóvar (comme l’appelle Antonio Banderas) depuis longtemps suit la lente réconciliation du héros avec un passé tumultueux après ses retrouvailles avec un comédien avec lequel il s’était brouillé depuis plus de vingt ans.
20 Minutes

L’éclatante réussite de Douleur et Gloire confirme, après Julieta, le regain de puissance émotionnelle du cinéma de Pedro Almodóvar.
Les cahiers du cinéma

Dans un décor de couleurs vives, chères à son univers, on rend hommage au désir, lui seul fait la loi. Et Pedro Almodovar si mélancolique soit-il en est le roi.
Elle


Douleur et gloire est une étape essentielle dans la filmographie de Pedro Almodóvar. À la fois prolongement et synthèse des obsessions du cinéaste, ce film touche par son authenticité, sa générosité et son infinie tendresse.
La Septième Obsession



Pedro Almodóvar livre un bouleversant autoportrait semi-fictif et offre au comédien Antonio Banderas son meilleur rôle.

Parasite (vo) (VOST)
X


Film sud coréen de Bong Joon-Ho avec Song Kang-Ho, Sun-kyun Lee, So-Dam Park
Durée : 2h12
Palme d'or Festival de Cannes 2019


Synopsis :
Toute la famille de Ki-taek est au chômage. Elle s’intéresse particulièrement au train de vie de la richissime famille Park. Mais un incident se produit et les 2 familles se retrouvent mêlées, sans le savoir, à une bien étrange histoire…


Critiques :
C’est un grand film d’auteur audacieux, au propos politique virulent sur la lutte des classes en Corée du Sud et à la mise en scène virtuose, tant dans l’utilisation symbolique des décors que dans la direction d’acteurs. C’est aussi un grand film (potentiellement) populaire, qui fait passer le spectateur par toutes les émotions du cinéma, du rire aux larmes en passant par la peur. Comme les plus belles réussites de Henri-Georges Clouzot d’ailleurs, auquel Bong Joon-ho a rendu hommage (en même temps qu’à Claude Chabrol, dont il partage le regard acéré sur la bourgeoisie) en recevant sa Palme.
Télérama

Zombi Child
X


Film français de Bertrand Bonello avec Louise Labeque, Wislanda Louimat, Adilé David
Durée : 1h43

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs Festival de Cannes


Synopsis :
Haïti, 1962. Un homme est ramené d'entre les morts pour être envoyé de force dans l'enfer des plantations de canne à sucre. 55 ans plus tard, au prestigieux pensionnat de la Légion d'honneur à Paris, une adolescente haïtienne confie à ses nouvelles amies le secret qui hante sa famille. Elle est loin de se douter que ces mystères vont persuader l'une d'entre elles, en proie à un chagrin d'amour, à commettre l'irréparable.


Critiques :
Le cinéaste de Nocturama revient à l’origine même de cette figure mythique (de là le « zombi » dépouillé de son « e » habituel) née en Haïti. Et parce que son film, présenté à la Quinzaine des réalisateurs, est surtout l’un des plus forts, vus jusque là.
Télérama

Avec Zombi Child, son huitième long métrage, le réalisateur du somptueux Saint-Laurent revient à une veine plus intimiste, celle des premières œuvres comme Tiresia, empreinte d’étrangeté, baignée d’onirisme et de magie noire.
Les inrockuptibles

Rocketman (VO) (VOST)
X


Film britanique de Dexter Fletcher evec Taron Egerton, Jamie Bell, Richard Madden
Durée : 2h01
Film présenté hors compétition au Festival de Cannes


Synopsis :
Rocketman nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale.
Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. Il est aujourd’hui connu sous le nom d’Elton John.
Son histoire inspirante – sur fond des plus belles chansons de la star – nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.


Critiques :
Porté par un Taron Egerton convainquant, ce biopic évidemment ponctué des tubes de la star, n'élude rien du parcours du chanteur.
Closer

Même si le film est sous contrôle d’Elton John, coproducteur, c’est un divertissement réussi qui donne envie de réécouter les chansons inusables de son héros.
Le journal du dimanche

Rocketman (vf)
X


Film britanique de Dexter Fletcher evec Taron Egerton, Jamie Bell, Richard Madden
Durée : 2h01
Film présenté hors compétition au Festival de Cannes


Synopsis :
Rocketman nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale.
Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. Il est aujourd’hui connu sous le nom d’Elton John.
Son histoire inspirante – sur fond des plus belles chansons de la star – nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.


Critiques :
Porté par un Taron Egerton convainquant, ce biopic évidemment ponctué des tubes de la star, n'élude rien du parcours du chanteur.
Closer

Même si le film est sous contrôle d’Elton John, coproducteur, c’est un divertissement réussi qui donne envie de réécouter les chansons inusables de son héros.
Le journal du dimanche
Son histoire inspirante – sur fond des plus belles chansons de la star – nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.

The dead don't die (vo) (VOST)
X


Film américain de Jim Jarmusch avec Bill Murray, Adam Driver, Chloë Sevigny
Durée 1h43
Film d'ouverture Festival de Cannes 2019


Synopsis :
Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville.


Critiques :
Ce film est une fable, qu'il faut prendre au quatrième degré, sans bouder son plaisir. Pas un grand Jarmusch, mais un bon Jarmusch. Ce qui est déjà beaucoup…
Marianne

Une parodie plutôt drôle, mais qui finit tout de même par tourner à vide, et parvient difficilement à cacher ses intentions didactiques.
aVoir-aLire.com


Le réalisateur détourne le classique film de zombies pour livrer une vision à la fois drôle et désespérée de l’Amérique de Trump.
La Croix

e discours n’est pas forcément nouveau (revoyez Zombie, le classique de Romero) mais c’est délicieusement gore et mais c’est vraiment très drôle.
La Voix du Nord

Séance 1 courts
X


5 Courts-métrages
Durée : 35 mn
Pour les 3-6 ans


Synopsis :
Celui qui domptait les nuages, western d’animation de Julie Rembauville, Nicolas Bianco-Levrin, France, 2015, 4’30 mn. Musique originale : Adrien Chevalier. Production Prototypes Associés.
Au sommet d’un canyon le vieil indien Ombre qui vole enseigne au jeune Nayati l’art ancestral des signaux de fumée. C’est la rencontre de deux opposés le petit garçon tout feu tout flammes bouscule le calme du vieux chamane provoquant bientôt une catastrophe.

Le Moine et le poisson, fable d’animation (dessin sur papier) de Michael Dudok de Wit, 1994, France, 6 mn. Son : Jean-Claude Millet, Musique originale : Serge Besset, Production Folimage.
Un moine découvre un poisson dans un réservoir d'eau près d'un monastère. Il essaie de l'attraper en utilisant toutes sortes de moyens. Au cours du film, la poursuite devient de plus en plus symbolique.

Chemin d’eau pour un poisson,
film d’animation (2D) de Mercedes Marro, France, 2016, 8 mn, Production Folimage.
Une nuit étoilée dans un quartier pauvre d’Amérique latine. Oscar dort dans sa chambre quand un brusque coup de vent le réveille. De sa fenêtre, il voit un petit poisson rouge dans une flaque d'eau sale, à bout de souffle.

Fugue, fable d’animation (2D - 3D) de Vincent Bierrewaerts, France-Belgique, 2011, 12 mn. Production Les Films du Nord.
Un petit bonhomme tout à fait quelconque veut prendre soin d’une jeune pousse en la mettant au soleil. Dans un filet, il capture un nuage pour pouvoir abreuver la plante, mais celui-ci, se transformant en eau, glisse au travers des mailles. Le petit bonhomme tentera par tous les moyens de rattraper ce filet d’eau indispensable au bien-être de sa plante.

Petite étincelle, film d’animation d’aventure de Nicolas Bianco-Levrin et Julie Rembauville (réalisation en 2D, son, montage, animation, production), France, 2018, 3 mn. Musique : Maxence Camelin. Production Prototypes Associés.
Une petite souris vit au milieu des livres et de leurs aventures épiques. Lorsque la bougie s’éteint et que la boîte d’allumettes est vide, c’est à son tour se lancer dans une aventure dangereuse à travers la maison, à la recherche d’une petite étincelle.



Court 2
X


Programme de courts
Durée : 50 mn
Pour les 6-9 ans


Synopsis :

Allez hop
! film d’animation humoristique de Juliette Baily, 7’30, France, 2013, La Boîte... Productions, Les Films du Nord. Une jeune femme monte sur un plongeoir. En se rapprochant du bord, elle se met à hésiter. Plus elle attend, plus la peur monte en elle. Dans sa tête, défile toute une série d’excuses pour éviter de se lancer. Jusqu’à ce que…

Charlot pompier,
fiction burlesque de Charles Chaplin, États-Unis, 1916, 24’50, Production Lobster Films. Charlot, médiocre pompier, se laisse gagner par les flammes de l'amour, déjouera une arnaque à l’assurance et sauvera la vie d’Edna dans une cascade des plus périlleuses. Un film où l’on découvre que les anciens “camions” de pompiers, tirés par des chevaux, étaient déjà équipés de la marche arrière.

La Petite marchande d’allumettes,
animation d'Anne Baillod et Jean Faravel, Suisse - France, 2016, 9’30, Folimage S.A.S. Directement adapté du célèbre texte d'Andersen, le film raconte le sort d'une petite marchande qui tente de vendre des allumettes, dans une grande ville, en plein hiver. N'y parvenant pas, pour se réchauffer un peu, elle finit par brûler toutes les allumettes. Ces instants de chaleur, volés à la morsure du froid, sont accompagnés par des visions heureuses qui culminent avec l'apparition de sa défunte grand-mère, «la seule personne qui avait été bonne pour elle».

Tulkou, conte d’animation de Sami Guellai et Mohamed Fadera, France, 2013, 11 mn, Les Films du Poisson Rouge. Quand Papoo, vieux pêcheur des îles attrape dans ses filets un homme de mer, il fait un choix surprenant, il l’amène chez lui pour s’en faire un ami. Le vieux pêcheur, tout à l’excitation des changements liés à cette présence ne voit pas que l’homme-mer est une créature complètement différente qui dépérit…



En Solitaire
X


Film français de Christophe Offenstein, 2013, Avec François Cluzet, Samy Seghir, Virginie Éfira, Guillaume Canet.
Durée : 1h41.
Dans le cadre du festival des 2nd rôles


Synopsis :
Le navigateur Yann Kermadec voit son rêve se réaliser quand il remplace au pied levé son ami Franck Drevil, au départ du Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire. Habité par une farouche volonté de gagner, alors qu’il est en pleine course, la découverte à son bord d’un jeune passager va tout remettre en cause.


Les Vacances de Monsieur Hulot
X


Film français de Jacques Tati, 1953. Avec Jacques Tati, Nathalie Pascaud, Michèle Rolla
Durée : 1h25
Dans le cadre du Festival des 2nd rôles


Synopsis :
Les vacances, tout le monde le sait, ne sont pas faites pour s'amuser. Tout le monde le sait, sauf Monsieur Hulot qui, pipe en l'air et silhouette en éventail, prend la vie comme elle vient, bouleversant scandaleusement au volant de sa vieille voiture Salmson pétaradante la quiétude estivale des vacanciers qui s'installent avec leurs habitudes de citadins dans cette petite station balnéaire de la côte atlantique. Il promène dans l'ennui balnéaire, le plaisir émerveillé des châteaux de sable. Et, d'un seul coup, l'ennui éclate de rire, tandis que les châteaux de sable s'ouvrent sur la belle au bois dormant et qu'aux cris des enfants, la petite plage pétarade et reluit comme un quatorze juillet... Mais voilà septembre. Monsieur Hulot, inconscient du scandale, rentre... Où rentre-t-il au fait ? Dans les nuages sans doute, dont il n'était, d'ailleurs, jamais sorti. Mais les enfants, après qu'il ait disparu, ont regardé le ciel longtemps.


L'iceberg
X


Film belge de Dominique Abel, Fiona Gordon avec Fiona Gordon, Dominique Abel, Philippe Martz
Durée : 1h24


Synopsis :
Fiona est manager de fast-food dans une grise banlieue. Elle habite un petit pavillon banal avec son mari, Julien, et ses deux enfants. Tout va désespérément bien pour elle. Jusqu'au jour où elle se retrouve enfermée toute une nuit dans la chambre froide du fast-food. Ce choc va faire naître chez Fiona un irrésistible désir de glace, de neige...
Un beau matin, elle quitte mari, enfants et travail. Elle veut voir un iceberg pour de vrai. Et pour ce faire, elle met le cap vers le grand Nord, accompagnée d'un vaillant marin sourd et muet...


Tabarly
X


Documentaire de Pierre Marcel avec Eric Tabarly
Durée : 1h30
Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
"On souhaite s'approcher de ceux que l'on admire, pour les écouter, les connaître. Mais ces hommes-là ne racontent pas leur histoire, ils la vivent. Rencontrer Eric est déconcertant. Un homme de discrétion et d'humilité. Une présence, imposante. Des mots simples et un humour pudique. Je regrette de ne pas l'avoir mieux connu. Mais si je l'avais connu davantage, en aurais-je su beaucoup plus ?
Parrainé par l'Association Eric Tabarly, le film de Pierre Marcel évoque le parcours hors norme du marin et son extrême sensibilité. S'appuyant sur une documentation unique d'archives radiophoniques et audiovisuelles, françaises et étrangères, professionnelles et amateurs, inédites pour la plupart, le documentaire nous fait revivre les courses au large, les arrivées discrètes ou triomphales, en solitaire ou en équipage, au long des trente cinq années de suprématie des Pen Duick sur toutes les mers du monde.
Tabarly : la symbiose parfaite entre un homme, un bateau et la mer. Si Tabarly ne voulait pas être un homme à messages, il demeure pour toujours exemplaire. Jacques Perrin, producteur."


Le Boulet
X


Film français d'Alain Berbérian, Frédéric Forestier avec Pierre Zaoui, Gérard Lanvin, Benoît Poelvoorde
Durée : 1h47

Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
Moltès, un détenu, joue chaque semaine au loto. C'est Reggio, un gardien de prison maladroit, qui valide ses bulletins. Un jour, Moltès apprend qu'il a gagné le jackpot : quinze barres !!!
Mais Reggio croit que Pauline, sa femme infirmière, est partie avec le ticket gagnant en Afrique sur un rallye.
Moltès s'évade alors de prison destination Bamako pour récupérer le billet en question. Il force Reggio à l'accompagner et se retrouve poursuivi en plein désert par Le Turc, un redoutable gangster qui veut sa peau, et Le Meg, son gigantesque garde du corps.


Dans leurs yeux
X


Documentaire de Séverine Vermersch, 52 mn, 2017, Image :

Séverine Vermersch et Thierry Salvert, Montage : Suzana Pedro.
Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
Quelle passion secrète relie les hommes à l’océan qui à la fois les tue et les nourrit ? Ce film tente d’y répondre à partir des films amateurs exclusivement réalisés par les marins eux-mêmes. Du film 8 mm rayé des années 30 aux pocket-films d’aujourd’hui, en passant par les images coloriées et les bandes vidéos des années 70, nous embarquons dans leurs récits et leurs regards. Avec eux, nous embarquons dans différentes époques et navigations, dans une histoire du cinéma. Leurs films retracent un grand voyage autour du globe et dans la vie des hommes. Dans le sillage d’Ulysse, ce film est une Odyssée cinématographique et maritime racontée par les marins


Masterclass Lucie Hardoin
X


Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées

Synopsis :
: « Le son au cinéma » à 15h
“Nous vivons aujourd’hui dans une société de l’image, celle-ci fait partie intégrante de notre quotidien et représente le premier outil de communication. Le son n’est pas en reste, il contient notamment l’intelligibilité de la parole, mais notre société y est moins sensible notamment parce que celui-ci n’est pas palpable et plus difficile à analyser. Après une brève présentation de l’histoire du son au cinéma, des méthodes de production et de post-production, cette masterclass intitulée « le son au cinéma » proposera une analyse des rapports entre l'image et le son au cinéma avec projections d’extraits pour illustrer les propos.” Lucie Hardoin, chef opératrice du son au cinéma, est une des rares spécialistes en France du son binaural (en 3D). Ingénieure du son et musicienne de jazz, Lucie Hardoin s’intéresse aux nouvelles technologies à travers le son binaural et la vidéo, elle est aussi réalisatrice et monteuse.



Table ronde des métiers du cinéma
X


Synopsis :
Thème 2019 : “L’eau et le feu”. Avec tous nos invités :
Fred Dessains, cascadeur
Philippe Gigot, distributeur des Films de mon oncle
Lucie Hardoin, chef opératrice du son
Marion Lefeuvre, réalisatrice
Pierre Marcel, réalisateur et marin
Paul Marques Duarte, réalisateur
Philippe Martz, acteur
Suzana Pedro, monteuse
Aurélien Vacher, acteur
Séverine Vermersch, réalisatrice
Animée par Alain Nahum, réalisateur, parrain du festival. Captation et bande-annonce : Julien Cadilhac, monteur et réalisateur multi-caméras, Prises de vue : Éric Rulliat, acteur et réalisateur avec ses élèves en option cinéma du lycée Sainte-Thérèse de Quimper.




Rumba
X


Film belge de Dominique Abel, Fiona Gordon avec Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy
Durée : 1h17
Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
Fiona et Dom sont instituteurs dans une école de campagne. Ils partagent une passion pour la danse latino et sont très amoureux. Les week-ends, ils écument les concours de danse régionaux. Leur maison regorge de trophées.
Une nuit, de retour d'un concours, ils tentent d'éviter un suicidaire maladroit, planté au milieu de la route. Leur voiture s'écrabouille contre un mur. Et leur vie bascule...


A bout portant
X


Film français de Fred Cavayé avec Gilles Lellouche, Roschdy Zem, Gérard Lanvin
Durée ; 1h25
Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
Tout va pour le mieux pour Samuel et Nadia : lui est bientôt infirmier et elle, attend son premier enfant. Mais tout bascule lorsque Nadia se fait kidnapper sous l'oeil impuissant de Samuel. A son réveil, son portable retentit : il a trois heures pour sortir de l'hôpital dans lequel il travaille un homme sous surveillance policière. Le destin de Samuel est désormais lié à celui de Sartet, une figure du banditisme activement recherchée par tous les services de police. S'il veut revoir sa femme vivante, Samuel doit faire vite...


Aladdin
X


Film américain de Guy Ritchie avec Anthony Kavanagh, Hiba Tawaji, Will Smith
Durée : 2h09


Synopsis :
Quand un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine, il fait appel au tout puissant Génie, le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais…


Critiques :
Le réalisateur britannique d’Arnaques, crimes et botanique se glisse avec aisance dans l’univers de Disney, et signe une adaptation en comédie musicale réussie de ce classique de l’animation.
Le Figaro

Cet Orient de légende entre ainsi dans le 21ème siècle, avec un admirable travail sur les effets spéciaux, peaufinés jusqu'à la dernière minute.

Programme 3 de courts métrages
X


Séance de courts-métrages
Durée

Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
Jeter l'ancre un seul jour, de Paul Marques Duarte, 2018, 24 mn.
Quand Adèle, prof d’anglais, laisse un jeune migrant d'une quinzaine d’années se glisser clandestinement dans son groupe de collégiens au moment d’embarquer sur le ferry pour l’Angleterre, elle est loin d’imaginer la portée de son geste et les conséquences qu’il aura sur cette traversée nocturne. Festival. En présence de Paul Marques Duarte, réalisateur


Valet noir,
de Lora Mure-Ravaud, Suisse, 2017, 23 mn.
Leila, singulièrement androgyne, est croupière au casino et dort à l'hôtel. Un voisin de chambre débarque et dérange son quotidien. Best Swiss Film, Festival international de Winterthur 2017.

Lucha Libre,
fiction de Marion Lefeuvre, 14 mn, 2019. Avec Florence Branger, Marie Rosselet-Ruiz.
Une fausse file, un masque de catch et une voiture: Isabelle est prête à retrouver un père qu’elle n’a pas vu depuis vingt ans. En présence de Marion Lefeuvre, réalisatrice, monteuse et productrice du film.


La Bande à Juliette,
comédie d’Aurélien Peyre, 2016, Avec Faustine Levin, Pauline Acquart, Aurélien Vacher, 2016, 48 mn.
Maglone et Juliette ont dix-neuf ans. Après le bac, Juliette a décidé d’étudier les arts plastiques. Elle s’est fait de nouveaux amis qu’elle a invités dans sa maison de campagne en Normandie, l’occasion de les présenter à Maglone. Juliette et moi, on se connaît depuis la sixième. Sa bande, je ne la connais pas, mais les amis de mon amie sont aussi les miens. En présence d’Aurélien Vacher, acteur


Les Indes galantes
, captation de Clément Cogitore, musique de Rameau, 5’26, 2017, France.
Le krump est une danse née dans les ghettos noirs de Los Angeles après les émeutes de 1995. Clément Cogitore, à travers cette performance filmée sur le plateau de l'Opéra Bastille, crée une battle entre la culture urbaine et la musique de Rameau.


TransHumance, de Camille et Manolo du Théâtre du Centaure, 2013, 21 mn. Sur le lien à l’animal, à l’autre et à la nature pour exister ensemble. 600 km de parcours, traversée de 7 parcs et réserves naturelles, 40 communes et communautés d’agglomération, arrivée à Marseille. “ Nous ne savions pas que c'était impossible alors ensemble, nous l'avons fait. Dans la poussière soulevée par nos pas, il y aurait la poussière de toutes les errances, de toutes les transhumances, de toutes les migrations passées et à venir.

TransHumance, 21 mn, 2013, Réalisation Camille & Manolo, Théâtre du Centaure en collaboration avec Equi’Crea,


Gatta Cenerentola
X


Film d'animation de Ivan Cappiello, Marino Guarnieri
Durée : 1h27

Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
Naples en décadence, dans le futur. Cendrillon tente d'échapper aux complots machiavéliques de sa belle-mère et de ses six belles-sœurs, qui vivent à bord du Megaride, un bateau ancré dans le port.


Incendies (VOST)
X


Film canadien de Denis Villeneuve avec Rémy Girard, Lubna Azabal, Mélissa Désormeaux-Poulin
Durée : 2h03

Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l’une destinée à un père qu’ils croyaient mort et l‘autre à un frère dont ils ignoraient l’existence.
Jeanne voit dans cet énigmatique legs la clé du silence de sa mère, enfermée dans un mutisme inexpliqué les dernières semaines précédant sa mort. Elle décide immédiatement de partir au Moyen Orient exhumer le passé de cette famille dont elle ne sait presque rien…
Simon, lui, n’a que faire des caprices posthumes de cette mère qui s’est toujours montrée distante. Mais son amour pour sa sœur jumelle le poussera bientôt à rejoindre Jeanne et à sillonner avec elle le pays de leurs ancêtres sur la piste d’une mère bien loin de celle qu’ils ont connue.


Et vogue le navire (vo) (VOST)
X


Film italien de Federico Fellini avec Freddie Jones, Barbara Jefford, Victor Poletti
Durée : 2H08

Festival des seconds rôles Les contremarques du cinéma Le Goyen ne sont pas acceptées


Synopsis :
En 1914, le port de Naples est le théâtre d'événements peu banals. La haute société européenne, artistes et politiciens de renom, s'apprête, au cours d'une croisière, a disperser les cendres de leur diva adulée. Les premières manifestations de la guerre vont frapper de plein fouet les insouciants passagers...


Godzilla 2 - Roi des Monstres
X


Film américain de Michael Dougherty
Avec Kyle Chandler, Vera Farmiga, Millie Bobby Brown
Durée 2h12


Synopsis :
L'agence crypto-zoologique Monarch doit faire face à une vague de monstres titanesques, comme Godzilla, Mothra, Rodan et surtout le redoutable roi Ghidorah à trois têtes. Un combat sans précédent entre ces créatures considérées jusque-là comme chimériques menace d'éclater. Alors qu'elles cherchent toutes à dominer la planète, l'avenir même de l'humanité est en jeu…


Critiques :
C’est époustouflant et visuellement bluffant : le cahier des charges du divertissement en surcharge est rempli par les affrontements entre Godzilla, Mothra, Rodan et son ultime ennemi, le roi à trois têtes.
Dernières Nouvelles d'Alsace

X-Men : Dark Phoenix (VF)
X


Film américain de Simon Kinberg avec Sophie Turner, James McAvoy, Michael Fassbende
Durée : 1h54


Synopsis :
Dans cet ultime volet, les X-MEN affrontent leur ennemi le plus puissant, Jean Grey, l’une des leurs.
Au cours d'une mission de sauvetage dans l'espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. En lutte contre elle-même, Jean Grey déchaîne ses pouvoirs, incapable de les comprendre ou de les maîtriser. Devenue incontrôlable et dangereuse pour ses proches, elle défait peu à peu les liens qui unissent les X-Men.


Critiques :
Ce nouvel opus risque de troubler ceux qui ne suivent pas scrupuleusement les aventures de la bande de mutants du professeur X. (...) Restent des scènes d’action spectaculaires, notamment une incroyable attaque de train.
Le Parisien

The dead don't die (vF) (VF)
X


Film américain de Jim Jarmusch avec Bill Murray, Adam Driver, Chloë Sevigny
Durée 1h43
Film d'ouverture Festival de Cannes 2019


Synopsis :
Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville.


Critiques :
Ce film est une fable, qu'il faut prendre au quatrième degré, sans bouder son plaisir. Pas un grand Jarmusch, mais un bon Jarmusch. Ce qui est déjà beaucoup…
Marianne

Une parodie plutôt drôle, mais qui finit tout de même par tourner à vide, et parvient difficilement à cacher ses intentions didactiques.
aVoir-aLire.com


Le réalisateur détourne le classique film de zombies pour livrer une vision à la fois drôle et désespérée de l’Amérique de Trump.
La Croix


e discours n’est pas forcément nouveau (revoyez Zombie, le classique de Romero) mais c’est délicieusement gore et mais c’est vraiment très drôle.
La Voix du Nord

Charlotte a 17 ans
X


Film canadien de Sophie Lorain avec Marguerite Bouchard, Romane Denis, Rose Adam
Durée : 1h29


Synopsis :
Après sa première rupture, Charlotte pense que sa vie est foutue… Foutue jusqu’à qu’elle trouve un petit boulot dans un magasin de jouets, plein de vendeurs aussi charmants qu'accueillants. On y travaille un peu, on s'y amuse beaucoup. Charlotte se laisse prendre au jeu et enchaîne les histoires sans lendemain. Mais Charlotte se fait rattraper par le qu’en-dira-t-on. Un garçon qui collectionne les filles, c’est ok, mais une fille… Et si on arrêtait de penser ça ? Charlotte a un plan.


Le Daim
X


Film français de Quentin Dupieux avec Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy
Durée : 1h17


Synopsis :
Georges, 44 ans, et son blouson, 100% daim, ont un projet.


Critiques :
Dupieux enfile sa plus belle tenue. Totalement fou et jouissif, rarement vue tant de classe. Voilà un film qui n'a rien de synthétique.
Télérama

C’est à Jean Dujardin, qui n’avait jusque-là pas encore eu l’occasion de travailler avec le réalisateur, qu’est revenu le privilège d’incarner cet homme qui perd peu à peu sa raison, au profit d’un amour inconditionnel pour son manteau. Étonnamment, l’acteur nous livre, dans la peau de ce sociopathe, dont on ne connaît finalement rien d’autre que le prénom, Georges, l’une de ses meilleures prestations.
Adèle Haenel livre elle aussi une prestation solide, apparaissant comme ce qui semble être un ange gardien, jusqu’à ce que le scénario suscite un doute : qui manipule qui ?
La dénonciation du matérialisme se retrouve dès lors doublée d’un discours fataliste magnifiquement anxiogène. Et pourtant, Quentin Dupieux réussit à rendre son récit agréable à suivre grâce à quelques touches d’humour noir et décalé, ainsi que des choix musicaux plutôt déroutants, comme il en a le secret. On retrouve donc bien le Dupieux que l’on connaît ; et pourtant, il nous surprend en parvenant à faire avancer son récit du début à la fin, sans jamais que celui-ci ne subisse de rupture de ton, ni aucun autre dispositif absurde. C’est bien la folie du personnage, et non pas celle du cinéaste, qui est à l’écran. Défi réussi.
àvoirAlire.com

Venise n'est pas en Italie
X


Film français de Ivan Calbérac avec Benoît Poelvoorde, Valérie Bonneton, Helie Thonnat
Durée : 1h35


Synopsis :
La famille Chamodot est fantasque et inclassable. Bernard, le père, un peu doux-dingue, fait vivre tout le monde dans une caravane, et la mère, Annie teint les cheveux de son fils Émile en blond, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça !!! Quand Pauline, la fille du lycée dont Émile est amoureux, l’invite à Venise pour les vacances, l’adolescent est fou de joie. Seul problème, et de taille, les parents décident de l’accompagner avec leur caravane, pour un voyage aussi rocambolesque qu’initiatique.


Critiques :
Marcel Pagnol aurait adoré ce road-trip à rebondissements qui ne connaît qu’un seul GPS, le cœur, et qu’un seul carburant : la certitude que rien n’est impossible. Un pur régal de comédie.
Le Parisien

Men in Black: International
X


Film américain de F. Gary Gray avec Tessa Thompson, Chris Hemsworth, Liam Neeson
Durée : 1h52


Synopsis :
Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers. Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de l’organisation Men In Black.


Critiques :
Une aventure sans temps morts qui les mènera de Londres à Marrakech, avec un final au sein de la Tour Eiffel !
Le Parisien

Roxane
X


Film français de Mélanie Auffret avec Guillaume De Tonquédec, Léa Drucker, Lionel Abelanski
Durée : 1h28


Synopsis :
Toujours accompagné de sa fidèle poule Roxane, Raymond, petit producteur d’œufs bio en centre Bretagne a un secret bien gardé pour rendre ses poules heureuses : leur déclamer les tirades de Cyrano de Bergerac. Mais face à la pression et aux prix imbattables des grands concurrents industriels, sa petite exploitation est menacée. Il va avoir une idée aussi folle qu'incroyable pour tenter de sauver sa ferme, sa famille et son couple : faire le buzz sur Internet.


Critiques :
A travers cette comédie sociale, la réalisatrice, dont les grands-parents étaient eux-mêmes éleveurs de vaches laitières, met en lumière les difficultés du monde agricole, à l’instar des récents films "Normandie nue" et "Petit paysan".
CNews

Les plus belles années d’une vie
X


Film français de Claude Lelouch avec Jean-Louis Trintignant, Anouk Aimée, Marianne Denicourt
Durée : 1h30


Synopsis :
Ils se sont connus voilà bien longtemps. Un homme et une femme, dont l’histoire d’amour fulgurante, inattendue, saisie dans une parenthèse devenue mythique, aura révolutionné notre façon de voir l’amour.
Aujourd’hui, l’ancien pilote de course se perd un peu sur les chemins de sa mémoire. Pour l’aider, son fils va retrouver celle que son père n’a pas su garder mais qu’il évoque sans cesse. Anne va revoir Jean-Louis et reprendre leur histoire où ils l’avaient laissée…


Critiques :
Claude Lelouch présente hors-compétition Les plus belles années d'une vie, suite à Un homme et une femme, cinquante-trois ans après. En retrouvant l’inoubliable tandem Jean-Louis Trintignant/Anouk Aimée, il signe son plus grand film depuis près de vingt ans.
Première

Un séduisant tête-à-tête autant qu’un émouvant hommage au septième art.
Télérama

dim 16 juin Pas de séance prévue du film séléctionné
lun 17 juin 14h30
DP
Sybil
La suite du programme sera disponible prochainement.
 
mentions légales
© Toile d'Essai

Ce site vous permet d'accèder à toutes les informations nécessaires pour connaître le tarif, les horaires du jour ainsi que la programmation ds jours suivants. Vous y trouverez également un plan d'accès sur la page INFOS PRATIQUES.